(e-liquide) Fais le toi même !

Suite à mon premier article (e-liquide) Pause gourmande., j’ai eu quelques retours me suggérant notamment de donner plus d’explications aux néophytes par rapport à la méthode de préparation du e-liquide ainsi qu’au matériel/produits à utiliser.

Je vais donc vous donner plus de détails quant à la procédure et illustrer les étapes avec quelques prises de vue. Je ne vais pas non plus rentrer dans les informations trop techniques, certains tutos sur des sites spécialisés vous informerons à ce sujet, je vais donc faire dans la simplicité, accessible au plus grand nombre (sachant que ce c’est pas non plus très compliqué). Cet article se présente donc plus comme une introduction au e-liquide diy.

Commençons donc par la première étape : le matériel. Vous n’aurez pas besoin de votre panoplie de petit chimiste ou de matos dernier cri, vous pourrez trouver cet équipement sur tous les site distributeurs de cigarettes électronique (mon préféré étant Taklope).Il vous faudra donc :

  • une seringue graduée (pour le dosage de la base)
  • des gants (pas obligatoire)
  • des flacons (10, 20 ou 30mL)
  • des étiquettes (optionnel, mais pratique pour identifier vos liquide).

20160516_155617

Une fois cette équipement en votre possession, il vous faut choisir vos produits (encore une fois, je fais mes courses sur Taklope) :

  • La base nicotinée (ou non) : c’est l’élément indispensable, comme son nom l’indique c’est la base de l’e-liquide, cette base contient du Propylène Glycol (PG) et de la Glycérine Végétale (VG) ainsi que de la nicotine pour ceux qui le désire (0mg, 6mg ou 11mg, cela pet varier selon les fournisseurs). On peut également choisir le ratio PG/VG, sachant que plus vous aurez de VG et plus la fumée sera dense et avec plus de PG la restitution des arômes sera meilleure. Pour commencer, je vous conseille donc un 50/50.

20160516_160006

  • Les arômes : alors là, seul votre gout personnel pourra vous aider, il existe autant d’arômes qu’il y a de goûts, on pourrait les classer en 4 catégories : les gourmands  (caramel, vanille, …), les fruités, les tabacs (blond, brun, américain,…) et les autres  (cocktail, mentholé,…). Ces arômes vont donner le goût à votre liquide et vous pourrez les associer quasiment à l’infini.

20160516_155823

  • Enfin, les additifs : les additifs vont venir parfaire votre e-liquide, lui apporter sa touche sucrée, épicée,…il faut en mettre très peu, mais je vous détaillerai cela dans un prochain article dans lequel vous pourrez suivre la conception d’un liquide pas à pas.

20160516_155718

Voilà, désormais, vous savez ce qu’il vous faut pour démarrer. En ce qui concerne le choix des marques : à votre guise, il faut tester. Me concernant, j’utilise beaucoup la marque « à la carte » (ALC) qui est made in France ainsi que Solub Arôme (SA). Idem pour vos assemblage, faites selon vos goûts et testez. Je vous donnerez bien sure quelques que recettes mais à vous de composer les vôtres.

Dans un prochain article, je vous détaillerai la conception d’un e-liquide pas à pas et vous donnerai plus de précision sur les dosages à appliquer.

Une fois de plus, n’hésitez pas à réagir et donner votre avis, c’est vous qui faites avancer ce SWV.

Loïc B.

Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s