(E-liquide) Secrets de fabrication

le

Bonjour à toutes et à tous,

aujourd’hui nous allons nous intéresser à la fabrications de nos arômes. Ces derniers sont bien sûr l’élément indispensable de votre e-liquide, je me suis donc interrogé sur leurs secret de fabrication. Pour cela, j’ai contacté plusieurs fabricants français, et la très sympathique équipe de « Vincent dans les Vapes » sont les seuls à m’avoir répondu et je les en remercie grandement.

Chez VDLV, le cahier des charges concernant les arômes est très stricte, ils répondent tous à la norme CE n°1334/2008. Qu’est ce que cette norme? C’est un règlement européen qui s’applique à tous les arômes alimentaires et qui garantie leurs salubrité et leurs qualité. Je ne vais pas rentrer dans les détails, mais si vous désirez en savoir plus : Règlement CE n°1334/2008.

VDLV utilise donc des arômes de qualité alimentaire soit naturels soit de synthèses. Ces derniers sont analysés par chromatographie afin de déceler la présence ou non de certains composés potentiellement toxiques. Les arômes tabac sont également analysés afin d’en détecter la présence de nicotine ou d’autres alcaloïdes (composés dérivés de la nicotine qui peuvent être synthétisés par le tabac.) et également d’huiles essentielles. Enfin, on contrôle l’absence de certains autres composés comme le parabène, les sucres ajoutés, produits OGM,…

Une fois tous ces contrôles et analyses terminés, les arômes sont dilués dans du propylène glycol, de l’alcool de qualité alimentaire (non pharmaceutique et <40%vol.) ou de la glycérine végétale.

Précision importante : si les arômes que nous utilisons pour nos e-liquides sont traités comme des arômes alimentaire, n’allez pas penser que vous pouvez utiliser l’arôme vanille ou fleur d’oranger que vous avez dans votre cuisine. Il ne faut surtout pas inhaler ces arômes car bien souvent, ils contiennent des huiles essentielles, des colorant ou des saccharoses fortement déconseillés à la vape. Inutile de vous préciser que vous ne devez pas non plus utiliser les arômes e-cig dans vos préparations culinaires…

Arômes e-cig = arômes alimentaires mais arômes alimentaires ≠ arômes e-cig

A ce sujet, il est bon de rappeler que certaines substances sont susceptibles d’avoir des effets nocifs sur la santé : diacètyle (retrouvé dans certains arômes type beurrés ou lactés), aldéhydes, huiles végétales ou minérales, sucres et édulcorants. Vérifiez bien que les arômes que vous utilisez ne contiennent pas les composés précédemment cités (liste non exhaustive).

Tous ces procédés mis en place chez « Vincent dans les Vapes » vous garantissent la qualité de vos arômes tant sur le plan organoleptique que sanitaire. N’ayant pas eu de réponses de la part des autres fabricants contactés je ne peux me prononcer quant à leurs méthodes, mais je pense sincèrement qu’elles sont équivalentes. D’où l’importance d’acheter des arômes « Made in France », déjà dans un soucis de qualité et de traçabilité mais également parce que c’est bien de soutenir nos entreprises françaises surtout en ces temps difficiles pour la vape.

Je vous souhaite une bonne journée et bonne vape.

Loïc B.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s